Tout est changement, rien ne dure , alors il faut accepter ce qui est !

C’est bien ou ce n’est pas bien ? En réalité c’est deux faces d’une même médaille. La médaille de l’impermanence.

Comment accepter ce qui est ?


Deux manières de réagir

La première c’est d’être déçu par ce fait que tout est éphémère, tout change. Car il s’agit bien d’un fait et non d’une vue de l’esprit.

Je suis certain que vous avez déjà entendu ces phrases.

« Quel dommage que cela ne dure pas toute la vie » entendons-nous parfois lorsque nous parlons d’un moment agréable et joyeux.

« Cela m’a fait mal que mes enfants quittent le foyer familial pour voler de leur propre ailes,  on les élèvent et hop, ils s’en vont ! »

« On a tout donné à cette entreprise pendant 30 ans et maintenant ils ferment et nous « jettent » ! »

Bien que nous sachions que tout est impermanent, tout est mouvement, nous avons tendance à vouloir que les bons moments demeurent et que les moins bons disparaissent ! Mais ça, c’est croire au Père Noël ! Nous devons accepter ce qui est.

Observez la nature, il y a des saisons qui changent, non ? Personne ne s’étonne qu’après l’été, arrive l’automne avec ses vents, ses pluies, ses feuilles qui tombent. Puis l’hiver, et ses températures négatives, vient à notre rencontre…

Personne n’aurait idée de croire que l’été va durer éternellement et qu’on aura plus jamais d’automne.

Il y a des cycles, et heureusement. Dans notre vie aussi, il y a des cycles.

Accepter ce qui est, les bons comme les mauvais moments.

Notre vie est faite de cycles.

Nous avons de bons moments et de moins bons moments, non ?

  • Un deuil, mais aussi une naissance.
  • Un mariage mais également un divorce.
  • Une promotion mais aussi un licenciement.
  • Un succès et une faillite.
  • Une énergie exceptionnelle, une maladie.
  • Une superbe voiture de sport, un accident de la route…

Tout est impermanent, tout est changement, cycle, alternance.

La deuxième façon de voir cette impermanence, et c’est celle que j’ai choisi, même si ce n’est pas évident chaque jour, c’est  d’accepter cet état de fait et de profiter du moment présent lorsqu’il est agréable, et de savoir qu’il ne va pas durer lorsqu’il est moins agréable.

Accepter ce qui est, ce n’est pas se résigner; c’est accueillir !

Vous êtes dans le Parc National du Grand Canyon, en Arizona aux USA. Vous tenez par la main votre conjoint et admirer ce panorama exceptionnel.

C’est le mois de Janvier, l’Europe est sous la neige. Vous êtes à Key West, la pointe la plus au sud des USA, en Floride. La température est de 30°C et vous déguster une langouste dans un restaurant entouré d’une végétation luxuriante.

Ces deux moments exceptionnels sont-ils éternels ? Non bien sûr. Mais vous pouvez-vous les faire durer davantage. Bientôt, je vous expliquerai comment. Pour l’instant savourer vraiment ce moment présent. Il n’est pas éternel.

Votre situation financière ne vous permettra peut-être plus de revenir aux USA, votre conjoint peut vous quitter, ou mourir. Vous pouvez avoir un accident qui vous empêche de voyager. Vous pouvez perdre la vue….

Remerciez donc l’Univers pour ce moment magnifique que vous viviez et profitez-en un maximum. Soyez dans l’ici et maintenant.

Au contraire lorsque le moment que vous vivez n’est pas agréable à vos yeux, lorsque vous souffrez, n’allez pas ajouter de la douleur à la douleur. Si vous êtes dans la complainte excessive, dans le «  pauvre de moi », vous allez augmenter votre souffrance.

Soyez conscient de ce qui se passe, et que cela n’est pas éternel. Comme tout, cela passera. Ne vous apitoyez pas sur votre sort. Ça ne sert à rien.

Après mon opération j’avais mal, c’est une certitude. Aujourd’hui encore, plus d’un an après j’ai des douleurs dans le cou. La gorge tranchée pour enlever la tumeur, cela laisse des traces ! Et alors ! Je sais que c’est impermanent, cela ne va pas durer. La douleur est de moins en moins présente et chaque jour, je vais de mieux en mieux.

Vous avez donc le choix de vos pensées. Mais servez-vous de l’impermanence pour vous aider à relativiser les choses. Pouvons-nous avoir davantage d’émotions positives telles que le bonheur, la joie, le sentiment de bien-être, de réussite ?

Oui, c’est possible.  Le prochain article je vous donnerais une astuce …en attendant accepter est

Et maintenant

Pour aller plus loin je vous offre 15 stratégies GAGNANTES pour passer du rêve à la réalité. Sachez que vous ne concrétiserez pas votre rêve par hasard, mais en appliquant des stratégies précises. Réussir sa vie c’est transformer ses rêves en réalité.

C'est gratuit pour l'instant. Profitez-en (avant que je change d'avis...)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux et aidez vos amis à voir la vie AUTREMENT !
Share This