Ne pas abandonner c’est vrai, mais lâcher prise !

lacher priseL’article précédent parlait du fait qu’il est toujours trop tôt pour abandonner. C’est tout à fait exact.

Toutefois, je ne souhaiterai pas que, à cause de cela, vous vous « accrochiez » comme un fou !

Lisez cette phrase et apprenez-la par cœur. Elle est d’une grande profondeur.

«  Mon Dieu, donne-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer les choses que je peux changer, et la sagesse d’en connaître la différence.

Qu’est-ce que le lâcher prise ?

Tout d’abord voyons ce que ce n’est pas !

Le lâcher prise ce n’est pas se résigner

Le lâcher prise ce n’est pas se défiler

Le lâcher prise ce n’est pas abandonner

Le lâcher prise ce n’est pas renoncer

Le lâcher prise ce n’est pas abdiquer

Le lâcher prise ce n’est pas « mettre une croix »

Le lâcher prise ce n’est pas fuir

Mais alors, qu’est-ce que c’est…

Le lâcher prise c’est accepter ce qui est

Le lâcher prise c’est l’abandon du désir de contrôle

Le lâcher prise c’est faire confiance à la Vie

Le lâcher prise c’est laisser « le volant » à l’Univers

Et enfin, celle que je préfère : le lâcher prise, c’est prendre Dieu comme associé.

Pourquoi avez-vous peur ?

C’est en trouvant qui vous êtes vraiment, que vous pourrez donner un sens profond à la vie. Vous le savez, vous êtes un être exceptionnel. Ne soyez pas dans la peur.

Si vous êtes dans l’attachement, vous êtes dans la peur de perdre. Au fait, vous avez peur de perdre quoi ?

Tout est impermanent, vous le savez, rien n’est figé. La seule constance dans la vie, c’est le changement. Arrêtez de vous accrochez, lâchez prise.

Laissez le volant. Je sais un homme à plus de mal qu’une femme à lâcher le volant, il veut « maitriser » la situation. Il pense être le seul à savoir conduire…

Vous vous accrochez, vous vous tracassez, vous vous inquiétez, mais pour quelles raisons ? C’est une attitude puérile. La peur n’évite pas le danger. S’inquiéter ne sert à rien, sauf à ruiner votre moral et votre santé !

Lorsqu’on s’inquiète c’est soit du passé, soit du futur. Le passé, il est déjà passé, et on ne peut plus revenir en arrière. Le futur, il n’est pas encore arrivé, et on ne sait pas ce qui va advenir. A quoi bon s’inquiéter ?

Et si vous viviez dans l’ ici et maintenant ? Profitez du moment présent, faites de votre mieux dans le moment présent et lâchez prise sur le reste. Concentrez-vous sur ici et maintenant.

Passez de l’inquiétude à la tranquillité

Tout est une question d’état d’esprit. Réveillez en vous le désir de remplacer vos sentiments d’inquiétude par celui de la tranquillité. Changez vos sentiments de doute par un sentiment de certitude.

Vous savez une ortie ne vous pique que si vous la serrez dans votre main. Lâchez-la, la douleur disparaît ! C’est la même chose avec l’inquiétude ou les préoccupations. Lâchez-les, elles disparaissent.

Le lâcher prise et les objectifs

Lâcher prise, ne signifie aucunement qu’il ne faut pas planifier son futur, ou qu’il faille abandonner toutes notions d’objectifs. Surtout pas. Les objectifs sont notre boussole ! (voir article.)

Nous devons lâcher prise sur les moyens d’arriver à ces objectifs. Nous avons choisi un chemin, une façon d’agir pour atteindre nos objectifs. Mais sommes-nous sûr qu’il s’agit vraiment de celui qui nous convient ? L’objectif oui, mais le chemin ?

Si vous êtes constamment dans l’effort, posez-vous la question. Ne ramez-vous pas à contre-courant ? Laissez Dieu, l’Univers, l’ Energie, la Force Suprême, Le Cosmos, la Force invisible, l’Esprit… (Choisissez le nom que vous voulez)  agir.

Soyez patient et confiant. Il ou Elle ne veut que votre bien !

Brisez vos chaines, ne vous privez pas de toutes les possibilités que l’Univers met à votre disposition.

C’est plus comme avant

Que ce soit plus comme avant, c’est normal. Tout change. Mais vous ou en êtes- vous avec ça ?

Si vous êtes dans une entreprise qui « bat de l’aile », le chiffre d’affaire connaît une chute vertigineuse, vous remarquez l’incompétence des dirigeants, vos points de vues divergent sur la politique commerciale de l’entreprise, levez le nez du guidon et réfléchissez !

Ne faites pas comme l’orchestre du Titanic qui continue à jouer alors que le bateau coule. Il est temps d’ouvrir les yeux et d’arrêter de s’accrocher au passé. L’Univers vous prépare surement quelque chose d’encore meilleur. Il faut surement faire les choses d’une autre manière.

Acceptez l’impermanence des choses. Vous hésitez, vous êtes dans la confusion ? Arrêtez de vous agiter. Posez-vous. Méditez. Laissez votre voix intérieure vous parler. Elle, elle sait ce qu’il faut faire.

Vous sentez vous heureux dans ce que vous faites ? Prenez-vous du plaisir ? Ou au contraire, êtes-vous dans l’effort ?

Êtes-vous tendu, stressé, irrité, inquiet ?  Attention, les émotions que vous ressentez, émettent des vibrations dans l’Univers, et celui-ci vous renvoi des événements qui vous donneront des émotions semblables.

Stop à la peur, place à la joie et à la foi. Tout est possible à celui qui croit. Lâchez prise !

Et vous, arrivez vous à lâcher prise, faites nous part de vos impressions. Laissez votre commentaire.

Pensez-vous que vos amis aimerait connaître cet article ?

Merci de le partager !

En cliquant sur les boutons Facebook, twitter, , linkedIn ou google+, vous partagez cet article avec vos amis. Cliquez sur un ou plusieurs boutons, si vous l’avez trouvé intéressant bien sûr ! Merci.

Articles similaires

Cette entrée a été publiée dans Efficacité, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Ne pas abandonner c’est vrai, mais lâcher prise !

  1. Nelly dit :

    Merci de tout coeur pour tous vos messages, ils sont plein de sagesse et de vérité, ils m’aident à aimer la vie encore d’avantage et à garder mon équilibre! ..Merci pour tout cela, et vivement les autres diffusions! :D

    Très belle journée à vous!

    Nelly

    • christian dit :

      Bonjour Nelly,

      Merci pour vos encouragements. je suis très content si mes articles vous aident à aimer la vie.
      Effectivement c’est le plus important pour être bien dans tous les domaines : Rester dans le courant de la Vie.

      Amicalement
      Christian

  2. Danielle dit :

    Bonjour et merci pour cet article mais je pense qu’il faut prendre en consideration que tres souvent il y a des obstacles qui semblent insurmontables. Avec le temps et la patience et un changement de strategie on peut surmonter ces difficultes. Il ne faut pas baisser les bras trop vite. Il faut etre patient et souvent, quand on s’y attend le moins, les evenements esperes se produisent. Il faut souvent changer de strategie afin d’obtenir ce que l’on desire. Il ne faut pas trop vite lacher prise

    • christian dit :

      Bonjour Danielle,

      Je suis tout a fait de votre avis. Il est toujours trop tout pour abandonner. C’est d’ailleurs ce que je dis dans l’article.
      Lâcher prise ce n’est pas abandonner c’est accepter de « laisser le volant » à une force intérieure illimitée.
      Lâcher prise ne doit pas être considéré comme un abandon, mais au contraire comme une stratégie supplémentaire.
      Amicalement

  3. Jonathan dit :

    Merci Christian pour cet article que j’ai beaucoup apprécié.
    Je ne peux que confirmer ce qui est expliqué. Cela peut sembler un peu abstrait au départ puis petit à petit, on comprend le sens du lâcher prise.
    Je ne suis qu’un débutant donc parfois je suis « collé » dans la situation et d’autres fois, je ressens le lâcher prise. C’est vraiment dans cet état que j’ai les meilleurs idées et que je suis le plus productif comme le meilleur de moi-même peu faire surface.
    En étant dans la peur ou un affect quelconque, l’esprit est occupé et il n’y a plus la place pour notre sagesse et notre intuition afin de nous guider.
    Maintenant, le lâcher prise s’apprends, rien n’est figé. C’est une question d’entrainement et comme tout entrainement, c’est dur au début pour de maigre résultat et ensuite de plus en plus facile avec la pratique donc merci à Christian pour cet article et persévérez dans votre pratique. Pas dans un effort de volonté mais au contraire en ne suivant pas les pensées, en restant concentré, attentif sur ce qui se passe dans l’instant présent ;)
    Bonne méditation à tous et comme Christian l’a dit, n’oubliez jamais que nous sommes tous des êtres exceptionnels ;)
    Le dernier article de Jonathan .Découvrez 2 vidéos inspirantesMy Profile

    • christian dit :

      Bonjour Jonathan,

      Comme on dit dans le Zen, garde un esprit de débutant ! Car quand on a compris que l’on est des êtres en progression constante, même si nous sommes exceptionnels, on s’accepte beaucoup plus facilement.
      Merci pour tes commentaires toujours pleins de gentillesse et de fine analyse.

      Amitiés
      Christian

  4. sylviane dit :

    Bonjour Christian,

    Je découvre à mon tour ton blog et ton article sur le lâcher-prise (j’en ai écrit un il y a quelques mois qui s’intitulait « S’obstiner ou lâcher-prise » comme tu vois nous sommes sur la même longueur d’ondes.

    Aujourd’hui, après bien des difficultés que j’appelle des expériences de vie je réagis totalement différemment d’autrefois. Avant je m’obstinais (en bon bélier têtue que je suis) maintenant, je fais tout ce qu’il est nécessaire de faire pour atteindre mes objectifs et si les choses ne coulent pas « sans fluidité » comme on dit, je lâche-prise; si je vais acheter un produit quelconque vêtement ou autre impossible à trouver, je lâche-prise et me dis dans tous les cas de figures que ce n’était pas pour moi.

    Quand je suis partie vivre au Portugal j’ai trouvé (mes enfants ont trouvé serait plus exact) une maison mais je ne « sentais » pas l’histoire cependant j’ai tenté et tenté de trouver une solution. Que des problèmes ! J’ai abandonné le projet dans un sursaut de lucidité.

    Quant à l’appartement dans lequel je vis aujourd’hui, du début à la fin tout s’est enchaîné de façon extraordinaire signe (pour moi, que c’était le bon choix) .

    Faire la différence entre s’obstiner et lâcher-prise vient je pense avec l’âge car on peut regarder sa vie passée avec du recul mais une chose est sûre si nous faisons TOUT pour atteindre l’objectif et que ça ne coule pas 2 raisons quant à moi : 1) il faut revoir la copie 2) le projet n’est pas viable

    Je reviendrai sur ton blog

    • christian dit :

      Bonjour Sylviane,

      Je suis très content que tu nous rende visite. En effet, un trop grand nombre de gens s’obstinent sur un chemin qui n’est pas le leur. Comme je dis, ils rament à contre-courant.
      Il est vrai que l’age aide beaucoup à prendre du recul. Moi même à 30 ans j’étais un « chien fou ». On s’assagit.
      Mais si on peut faire comprendre à notre jeunesse, que l’important ce n’est pas « réussir dans la vie » mais plutôt « réussir sa vie », et que nous puissions les aider à prendre le chemin qui leur convient, alors nous aurons participé à leur véritable épanouissent.

      Amicalement
      Christian

  5. gérard dit :

    Pour moi il n’y a plus d’issue, je n’ai pas réussi ma reconversion, mes enfants sont grandes, ma troisième opération m’a laissé sur le carreau.
    Mon seul regret c’est de ne pas avoir été plus utile à mes deux filles.
    Mes parents vieillissants n’ont rien compris et moi non plus sur le coup, je n’ai rien vu venir ou je n’ai pas voulu le voir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Maintenant je me retrouve seul, en invalidité, alors que les gens de mon âge sont encore en activité.
    J’ai tout sacrifié à ce que je croyais être mon devenir professionnel et cela a été la grosse cata, je n’ai pas revu mon ex belle famille depuis la communion de ma fille cadette.
    Entre nous elles doivent bien rigoler maintenant!!!!!!!!
    Je me suis retrouvé sans toit, à la merci de mes parents octogénaires à l’époque, à chaque fois que je passe les voir je repars la peur au ventre, j’angoisse car sans eux je serais encore en état d’impécuniosité.
    J’ai dépensé des sommes astronomiques lors de ma reconversion et j’avoue que maintenant avec le recul, je me demande comment j’ai pu faire cela ?
    Je voulais y arriver seul, j’avoue que je me suis pris une gamelle et de taille.
    Je voulais tellement y arriver que j’avais des oeillères, bourré de dopants et d’anti douleurs, avec le recul j’ai réalisé que ce que l’on m’avait fait faire pendant toutes ces années était d’une « débilité » déconcertante.
    Lorsque j’en ai eu la possibilité, je n’ai pas écouté les conseils et maintenant je n’ai plus qu’à m’en mordre les doigts car il est trop tard.
    J’avais l’impression d’avoir réussi et tout d’un coup en un instant ce que j’avais mis plus de 15 ans à construire s’est écroulé comme un chateau de carte.
    S’en est suivi une énorme dépression et la sensation d’être dans une impasse et depuis 8 ans je n’en suis pas sorti, physiquement non plus je ne sors quasiment plus, je n’ai plus de gôut à rien, tout me coute, je ne change pas de vétements ou le moins possible et tous les soirs, je fais les mêmes rèves de façon récurrente et le matin je me traine comme une âme en peine me demandant ce que je vais faire de cette journée.
    En bref j’ai l’impression de survivre comme une personne retraitée alors que j’avais plein deprojets plein la tête.

  6. christian dit :

    Bonjour Gérard,

    J’ai été touché par votre commentaire et ne peux que vous répétez ce passage de mon article :
    Laissez Dieu, l’Univers, l’ Energie, la Force Suprême, Le Cosmos, la Force invisible, l’Esprit… (Choisissez le nom que vous voulez) agir.

    Soyez patient et confiant. Il ou Elle ne veut que votre bien !
    Brisez vos chaines, ne vous privez pas de toutes les possibilités que l’Univers met à votre disposition.
    Laissez les regrets de coté, cela ne sert à rien. Changez vite votre façon de penser. Vous êtes un être exceptionnel. Vous pouvez rebondir. Rappelez vous que tout est impermanent. Tout s’est écroulé, vous nous le dites, mais tout peut à nouveau devenir merveilleux. Votre manière de penser attire des événements en adéquation avec cette manière. Pensez donc le plus rapidement possible POSITIF

    Amitiés
    Christian

  7. Ac510 dit :

    Bonjour, merci pour votre artcle. Mon ex m’a quitte il y a 1an et Demi apres m’avoir decu et remplace, pendant 6mois jai pas accepte, je me suis battue pour le recuperer, jetais obstinee! Il ne revenait pas… Apres jai lacher prise, je me suis dit « tant pis, le destin a prevu autre chose pour moi », et la 2mois apres il est revenu.. Nous nous sommes remis ensble pdt 9 mois, des le debut j’ai eu une mauvaise intuition, jai senti une boule dans la gorge, jai eu limpression daller contre moi meme mais jai pas eu la force de reculer.. Pdt ces 9mois jetais pas bien, je sombrais dans la deprime, jetais angoisse et je me demandais chaque seconde si je l’amais encore… Il y a 1mois jai lache prise et jai decide de le quitter et d’ecouter cette voix au fond de moi (en esperant quil s’agit de mon intuition pas uniquement d’angoisse…)! Pdt 1semaine je me suis sentie bien et la depuis quelques jours je me demande chaque seconde pourquoi jai ressenti ca? Pourquoi mes sentiments n’ont pas ete les mm que avant? Pk je n’ai pas su lui pardonner? Est ce que je dois retourner avec lui? Alors oui jai lacher prise mais ca va pS mieux pour autant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Faire apparaitre votre dernier article dans le commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.