Pour certaines personnes, rien que le terme  objectifs » les irritent.
Pourquoi cela ?

Souvent, dans votre vie professionnelle, si vous êtes salarié, on vous impose vos objectifs. Bien sûr , comme tout ce qui est imposé et non choisi délibérément, ça ne passe pas !!
J’entends d’ici vos supérieurs :
« Ou en êtes-vous sur vos objectifs ?
Vous êtes en retard sur vos objectifs !
Nous devons impérativement atteindre nos objectifs !
Chaque semaine ils commentent le « tableau de pilotage » et vous demande pourquoi cela n’ a pas bougé.

Si un objectif de groupe risque de ne pas être atteint, ils organisent une «réunion de crise». Et là c’est la pression. Ils font appel à votre conscience professionnelle , ils vous rappellent le bienfondé de l’objectif qu’ils ont choisi pour vous…. A force de faire des réunions vous perdez du temps sur votre travail productif , et donc vous vous mettez en retard sur vos objectifs… Et là les supérieurs reprennent leur rengaine « vous êtes en retard sur vos objectifs » ! C’est le chat qui se mord la queue. C’est une pire folie. Rien n’est plus anti productif que de mettre la pression à quelqu’un.

Malheureusement, pour faire face aux changements économiques , un grand nombre d’entreprises mettent de plus en plus de pression sur les employés en espérant obtenir des résultats. Quelle folie !! Cela ne fonctionne pas car cela crée encore plus de stress et c’est complètement anti productif.

Quelle est la bonne solution ?

Vous vous êtes aperçu par vous-même, que vous êtes plus dynamique, plus ambitieux, plus motivé lorsque vous êtes bien dans votre tête , non ?

Ce dont je veux vous parler ce sont VOS objectifs choisis par VOUS et pas par une autre personne.
Je vous propose de changer ce mot qui, comme nous venons de le voir, peut avoir une connotation négative. Quelquefois, juste changer un mot, un terme, change la façon de voir, de ressentir les choses.

Par exemple un jour, un ami m’a proposé de changer le mot « problème » par « situation temporaire à résoudre ». Essayez c’est très efficace.
Vous connaissez le poids des mots. Anthony Robbins en parle dans ces livres :                «pour la plupart des gens, ce n’est pas l’étendue du vocabulaire qu’ils comprennent consciemment qui les influence le plus, mais plutôt les mots qu’ils choisissent d’employer ».

Grace aux mots, vous pouvez réduire une émotion négative et augmenter une émotion positive. Par exemple au lieu d’être débordé choisissez plutôt de « tourner à plein régime »
Et quand vous trouver quelque chose de « bien » transformer le mot en « fantastique », « impressionnant », « parfait » , « super »…

Changer pour une expression qui vous motive !

Revenons donc au mot objectif. Je vous propose de changer ce mot par «aspirations profondes »
– Quelles sont les aspirations profondes que vous souhaitez atteindre dans le domaine familial ?
– Comment idéalisez-vous votre vie dans ce domaine ?
– Quelle est votre aspiration profonde dans le domaine financier ? Comment, dans l’idéal, est votre situation financière ?
– Sur un plan professionnel, à quoi aspirez-vous vraiment ?
– Quel est, pour vous, la situation professionnelle idéale ?

Cela fait plus envie non ?

Je suis certain que vous préférez réfléchir à vos véritables aspirations qu’ a des objectifs. Quand vous déterminez vos aspirations profondes cela doit provoquer un ressenti fort, des frissons, une excitation lorsque vous imaginez avoir atteint cette aspiration profonde.

Par exemple si vous aspirez vraiment à avoir un appartement à Miami, visualisez-vous dans cet appartement, avec la ou les personnes que vous souhaitez, regardez la vue sur la mer depuis votre terrasse, relaxez-vous dans un des fauteuils en cuir blanc de votre grand salon, et appréciez la lecture d’un des ouvrages de votre immense bibliothèque…. Vous ne ressentez rien, pas d’émotions, pas de joie, pas de frisson… Passez à autre chose, ceci n’est pas une aspiration profonde pour vous. ( en réalité, c’est la mienne…)

Dans un prochain article nous verrons comment déterminer et libeller vos « aspirations profondes » afin qu’elles se réalisent.

Attention pas d’émotions, signifie pas de véritables aspirations

Vous avez connu une similitude à ce que je décris dans le 1er paragraphe ? Oui, alors n’hésitez pas à laisser un commentaire !


Et maintenant...

Pour aller plus loin je vous offre mon livre

15 erreurs à éviter pour réussir financièrement

Tout ce qu'on ne nous apprend pas à l'école et qui est pourtant indispensable à connaitre dans notre société actuelle

C'est gratuit pour l'instant. Profitez-en (avant que je change d'avis...)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux et aidez vos amis à voir la vie AUTREMENT !
Share This