Des erreurs nous en faisons tous ! Elles ont un énorme avantage. Elles nous montrent nos défaillances  et nous donnent un enseignement. Peu importe de commettre des erreurs si chacune vous enseigne quelque chose qui vous permette de vous améliorer.

N’ayez pas peur de vous tromper.

A chaque erreur commise, nous apprenons quelque chose. Nous devons apprendre à nous connaître et reconnaître nos faiblesses, nos défauts. Il n’y a que nous qui pouvons vraiment le faire et les reconnaître.

En effet, nos amis ne nous les signalent pas pour ne pas nous faire de la peine, et nos ennemis se gardent bien de nous en faire part car ils sont trop contents des erreurs que nous commettons.

Se tromper n’est pas un mal. Je sais qu’à l’école le professeur sanctionnait nos erreurs. C’est dommage et surtout c’est dommageable.

Aujourd’hui les personnes préfèrent ne pas faire quelque chose plutôt que d’essayer et de se tromper. Oubliez les remontrances de vos professeurs et rappelez-vous que vous n’avez pas appris à marcher en 24 heures.

Vous avez essayé, puis vous êtes tombé. Vous vous êtes alors relevé et vous êtes tombé à nouveau, mais vous aviez fait un pas de plus. Vous connaissez la suite. Aujourd’hui vous marchez sans vos préoccuper de vos pieds et sans la crainte de tomber, non ?

Alors c’est de l’erreur qu’on apprend et c’est grâce à elle que l’on progresse. Faites les choses et n’ayez pas peur de vous tromper.

Comment ne pas refaire les mêmes erreurs ?

Je vous préconise le « carnet de conscience ». Qu’est-ce que c’est. C’est un simple carnet ou vous allez, chaque soir, notez des données en faisant votre « examen de conscience ». Comment faire ?

Rappelez-vous de votre journée. Fermez les yeux et repassez en revue votre activité du jour.

  • Quels sont les comportements qui ont été justes et quels sont ceux qui ont été erronés ?
  • Quelle en était la cause ?
  • Quelles actions ont été efficaces et lesquelles ne l’ont pas été ?
  • Quelles habitudes positives devrais-je développer pour diminuer ces faiblesses ?
  • Comment augmenter mes chances de réussite ?
  • Quelle est la qualité opposée à cette faiblesse ?

Décidez de remplacer vos faiblesses par les qualités opposées. Par exemple vous avez l’habitude d’être en retard à vos rendez-vous, prenez la résolution d’avoir toujours 5 minutes d’avance afin de pouvoir vous préparer tranquillement à l’entretien que vous aurez avec votre interlocuteur. Vous avez l’habitude de traîner au lit le matin, devenez un lève tôt ! Le changement doit être radical ! Cela doit faire un « choc » dans votre mental !!

Prenez l’habitude de détecter vos défauts.

Devenez un détective privé expérimenté et mettez vos comportements sous surveillance soutenue.

Ne vous en voulez pas

En agissant ainsi, lors de la prochaine erreur, et vous en ferez car on en fait tous, vous aurez moins tendance à vous en vouloir. Vous ne serez pas décourager car vous aurez détecter l’erreur et en cultivant l’idée de la qualité opposée, vous serez incité à ne plus la commettre.

Corriger vos défauts et vos erreurs va vraiment vous mettre sur le chemin de la réussite.

Vos défauts, vos erreurs, vos mauvaises habitudes vous mettent des bâtons dans les roues.  Elles freinent votre créativité et votre réussite. Un ami l’autre jour m’a dit une phrase qui résume bien tout ceci.

« Au fur et à mesure que mon stock d’erreurs diminue, mon compte en banque augmente ».

Et maintenant...

Pour aller plus loin je vous offre mon livre

15 erreurs à éviter pour réussir financièrement

Tout ce qu'on ne nous apprend pas à l'école et qui est pourtant indispensable à connaitre dans notre société actuelle

C'est gratuit pour l'instant. Profitez-en (avant que je change d'avis...)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux et aidez vos amis à voir la vie AUTREMENT !
Share This