Ce matin vous sentez un poids sur la poitrine...la situation est tendue. Vous vous demandez comment vous allez vous en sortir.

Peut-être venez vous d'avoir un entretien avec votre supérieur hiérarchique qui vous a fait part de son intention de vous licencier ? Vous allez perdre votre travail.

Peut-être vous n'avez pas pu répondre favorablement à la demande d'un client et vous risquez de le perdre. C'est votre meilleur client.

Bref, vous sentez bien que votre situation financière risque de se dégrader et qu'il est vraiment temps de reprendre tout cela en main. L'angoisse monte, l'anxiété et présente. Vous avez envie de tout envoyer balader... Ce n'est surement pas la bonne solution.

D'accord, mais que faire ?


Ne vous laissez pas abattre

Même si vous êtes dans une situation compliquée, voire dramatique, il y a toujours une porte de sortie.

Il n’existe pas de problème sans solution !

Vous êtes plus fort que les circonstances, vous êtes plus fort que les événements car vous êtes un être exceptionnel ! Vous avez en vous toutes les ressources nécessaires pour faire face à cette situation.

Ce qui est important ce n’est pas ce qui vous arrive, c’est ce que vous faites avec ce qui vous arrive.

Qu'est ce que je veux dire par là ?

Prenons un exemple.

Pour certaines personnes, un licenciement peut devenir un grave problème, voire une catastrophe, pour d’autres cet événement deviendra une opportunité de partager son savoir,  en travaillant enfin à son propre compte.

Vous avez 50 ans et plus et vous perdez votre job ? Et alors, il n'y a pas mort d'homme, ne savez vous pas que la vie commence à 50 ans !

Vous le savez, de nombreuses personnes ont créé leur propre affaire, à plus de 50 ans et ont très bien réussi.  Je vous parlerais des deux plus connus.

1- Après de nombreux échecs professionnels, Ray Krok, l'homme qui a eu l'idée des franchises de McDonald's, a fait de cette marque un véritable empire commercial. Il était représentant lorsqu'il a rencontré les deux frères Mac Donald dans les années 50. Il avait alors 52 ans. 

2- Le fameux Colonel Sanders. Vous le connaissez surement, c'est le fondateur de KFC. A l'âge où la majorité des gens prennent leur retraite, il est allé proposer sa recette "secrète" de poulet aux 11 herbes et aux aromates aux restaurants du pays. Il essuya de très nombreux refus, plus de 1000. On dit que c'est le 1010 eme restaurant qui lui a donné son accord. En 1952 il créait son premier restaurant. Aujourd'hui c'est plus de 18 000 établissements à travers 120 pays.  Harlan David Sanders a ouvert son premier restaurant à 62 ans !

Vous aussi vous pouvez connaitre le succès, à condition d'être prêt à en payer le prix. Et la première chose à faire c'est de ne pas baisser les bras.


L'abandon n'est pas une option

Comme beaucoup, vous avez surement démarré des activités qui n’ont pas fonctionné tout de suite, non ?

Peut-être  que  vous les avez arrêtées, ou vous songez à les arrêter ?  

Avant de prendre une décision radicale, posez vous ces 3 questions :

  • Pourquoi aviez-vous démarré cette activité ?
  • Était-ce, pour vous, important de faire cette activité ?
  • Allait-elle vous aider à atteindre votre but, votre rêve ?

Si votre activité n’est pas en adéquation avec vos valeurs et vos objectifs de vie, il sera très difficile de s’y tenir.

Si vous avez choisi cette activité uniquement pour l’argent que cela allait vous procurer sans une « mission de vie » alors le découragement face aux obstacles est arrivé rapidement, suivi souvent de l’abandon.

Par contre, si vous avez d’abord déterminé pourquoi vous faisiez cette activité, le but ultime, la mission de vie, alors là, l’abandon n’est pas une option.

Vous devez toujours cherchez votre pourquoi. Vous devez avoir une mission de vie. Vous devez faire grandir votre détermination

Avez vous une vision, une détermination suffisante pour réussir ?

Pensez-vous que Thomas Edison n’avait pas un objectif bien précis, une mission bien déterminée pour vaincre la frustration de 6000 expériences qui n’ont pas fonctionné avant de découvrir la lampe à incandescence  avec le filament à base de bambou du Japon ?

Pensez-vous que Steve Jobs et Steve Wozniak, lorsqu’ils fabriquaient les premiers ordinateurs Apple dans leur garage, n’ont pas connu d’obstacle ? Sans vision, pensez-vous qu’Apple serait aujourd’hui la société que l’on connaît ?

Jack Canfield s’est vu refuser son manuscrit « bouillon de poulet pour l’âme » par plus de 4000 éditeurs. A-t-il baissé les bras, Non. Il en a vendu par la suite plus de 100 millions d’exemplaires ! A votre avis, avait-il une vision, un objectif bien déterminé ?

Il vous faut de la détermination.

Pour être déterminé nous devons avoir une mission, un objectif qui corresponde à nos valeurs.

Le simple fait de gagner de l’argent ou d’être reconnu ne suffit pas pour se motiver chaque jour devant les obstacles. Vous devez avoir une mission.

Vous avez surement croisé un jour des « missionnaires Mormons ». Vous savez, ces jeunes américains, cheveux courts et chemises blanches, toujours souriants et qui veulent parler avec vous de leur église ? Vous voyez de qui il s’agit ?

Et bien c’est cette détermination que vous devez avoir. Ils ont une mission, celle d’évangéliser le monde avec leur doctrine. Et vous c’est quoi votre mission ?

Cela peut être d’apporter du confort de vie et de bienêtre au monde entier.

C'est peut-être d'enseigner comment avoir un revenu complémentaire grâce à internet ou avec le Marketing de réseau.

C'est peut -être d'apprendre aux gens à mieux gérer leur budget et leur patrimoine pour qu'ils n'aient plus de problèmes d'argent (ça, c'est la mienne de mission...)

Vous pouvez aussi choisir d’aider les pays en voie de développement en créant des hôpitaux ou des écoles dans ces pays, grâce  à l’argent que vous allez gagner dans votre activité.

Certains aimeront apporter le savoir, la connaissance en partageant le leur avec le monde entier.

D’autres voudront donner du plaisir de la joie de vivre, de l’évasion grâce à des histoires qu’ils raconteront à travers des livres ou des films ou de la peinture.

Choisissez et trouvez votre mission.


Si vous souhaitez aller plus loin je détaille de nombreuses

techniques dans les 9 clés pour réussir sa vie 

Cliquez ici pour prendre connaissance de mon livre


Les 3 actions à mener pour faire face et réussir

Recherchez toujours le bon coté des choses, car il y en a forcément un.

Qu’est ce que cela peut m’apporter de positif ?

Posez vous toujours cette question.

Si ce problème se présente dans votre vie c’est que vous avez les capacités de le résoudre. Et ne pensez surtout pas qu’il s’agit d’une punition divine ou je ne sais pas trop quoi.

Voilà une méthode simple

1- Accepter la situation

Attention accepter ne veut pas dire se résigner. Cela signifie que vous devez simplement être conscient que la situation est comme cela. Il s’agit de constater ce qui est. Ne confondez pas acceptation et résignation.

Accepter ne veut pas dire aimer. Vous pouvez très bien accepter que pour l'instant c'est comme ça, mais avoir envie que cela change. Et la bonne nouvelle, c'est que vous pouvez changer votre réaction face à l'événement.

2- Qu’est ce que cela peut m’apporter ? 

Réfléchissez. Même si votre première réaction est «  absolument rien », creusez car il y a forcément un avantage…cherchez le. Il y a toujours un avantage caché à une situation qui parait dramatique.

3- Passez à l’action

Vous ne devez pas confondre savoir et faire.

Transformez le « je sais » en « je fais ». La plupart des gens savent ce qu’il faudrait faire dans la situation qu’ils affrontent, mais ils ne le font pas.

Il existe un proverbe qui dit : « parler ne fait pas cuire le riz » !

Arrêtez de parler, de réfléchir, d’analyser, de peser le pour et le contre et… passez à l’action 

Reprenons l'exemple de la personne de 50 ans qui est licencié de son entreprise.

Soit elle critique, se met en colère et accuse son employeur d’être une ordure: «  je lui ai donné 30 ans de ma vie… » «  J’ai tout perdu… » Qu ‘est ce que je vais devenir… »

Soit:

1- Accepter la situation

Elle commence par accepter la situation. « Ok, la crise économique ne permet plus à mon entreprise de garder tout son personnel, car les commandes se raréfient » «  C’est comme ça, j’accepte »

2- Qu'est ce que cela peut m'apporter ?

Elle se demande: «  quel est l’avantage caché derrière cette situation ?

Je ne dépendrai plus de bon vouloir d’un autre pour mes revenus, mes horaires, mon salaire, mes vacances …

Je peux prendre ma vie en main et faire ce qui me plait. Je vais partager mon savoir avec d’autres personnes et en tirer un revenu. Je vais m’installer à mon propre compte.

3- Passer à l'action

Elle décide de passer à l’action.

Elle se pose ces questions. 

« Qu’est ce que je sais bien faire ? »  

« Dans quels domaines les amis viennent me demander conseils ? »  

« Comment pourrais-je monnayer ce savoir ? »

  • Devenir consultant
  • Ecrire un livre
  • Faire de la sous traitance
  • Faire des formations .

Ne vous laissez jamais abattre, vous êtes exceptionnel et vous avez en vous toutes les ressources nécessaires.

Augmentez la confiance en vous, c’est la clé du succès. Répétez vous sans cesse « Je peux le faire, alors je le fais! »

 

Et maintenant

Pour aller plus loin je vous offre 15 stratégies GAGNANTES pour passer du rêve à la réalité. Sachez que vous ne concrétiserez pas votre rêve par hasard, mais en appliquant des stratégies précises. Réussir sa vie c’est transformer ses rêves en réalité.


Share This